La High Line de New York

La High Line, une promenade incontournable

Catégorie :

La High Line ou High Line Park, est un endroit que je vous recommande vraiment si vous venez visiter New York.

Pourquoi ? Parce que ce parc aérien situé dans l'arrondissement ouest de Manhattan est unique en son genre !

Il suit en effet le tracé d’une ancienne voie ferrée aérienne !

Vouée à la destruction, elle fut transformée en un parc suspendu hybride, promenade favorite des new-yorkais et des touristes. Ce que j’apprécie tout particulièrement sur la High Line, c'est que les locaux viennent s’y détendre, prendre le soleil ou simplement marcher en profitant d’un bout de nature avec des vues spectaculaires sur Manhattan.

Pour moi, la High Line de New York fait véritablement partie des incontournables de la Grosse Pomme.

Près de 5 millions de personnes (new-yorkais et touristes) viennent la visiter chaque année.

Je vous en dis plus dans cet article. Vous êtes prêts ? C'est parti ! 😄


HISTOIRE DE LA HIGH LINe

Au 19e siècle, des trains de marchandises passaient régulièrement sur les voies ferrées de la « New York Central Railroad » pour livrer de la marchandise au sud de Manhattan. Le problème, c’est que la circulation de ces trains mettait les piétons en danger, à tel point que la 10e Avenue était alors surnommée la « Death Avenue » (l’Avenue de la mort).

Dans les années 20, des hommes à cheval (les West Side Cowboys) furent engagés pour avertir les piétons de l’arrivée des trains (ils agitaient des drapeaux rouges). Pourtant, les accidents mortels ne cessèrent de se multiplier.

En 1924, décision fut prise de supprimer ces voies ferrées pour créer une ligne de chemin de fer surélevée (à 10 mètres du sol). Mais ce n’est qu’en 1929 que le « West Side Improvement Project », un projet conçu par Robert Moses, grand urbaniste new-yorkais, vit le jour. Il s’agissait d’une voie de chemin de fer surélevée de 21 km de long, qui serait bel et bien construite : la « West Side Elevated Highway
high line new york

La construction débuta en 1930 et le premier train circula en 1933. La ligne devint très vite opérationnelle et très pratique : les trains qui transportaient des tonnes de marchandises avaient en effet un accès plus facile et direct aux entrepôts des usines qui se trouvaient sur le parcours, comme la « National Biscuit Company » (alias "Nabisco"), qui abrite aujourd’hui le « Chelsea Market ».

Dans les années 60, le transport par camions augmenta et entraîna la démolition de la section la plus au sud de la High Line. Le trafic ferroviaire stoppa complètement dans les années 80. La ligne fut désaffectée, et la zone complètement envahie par les herbes.

Des appels à la démolition totale de la structure furent rapidement lancés. Alors même que cette démolition envisagée sous le mandat de Rudy Giuliani, deux résidents du quartier, Joshua David et Robert Hammond, se battirent pour sauver la structure, afin qu’elle devienne un espace public que les new-yorkais pourraient utiliser. L’idée était d’aménager une sorte de parc à l’image de la « Coulée verte René-Dumont », un parc de 4,8 kilomètres de long créé en 1993 et situé dans le 12e arrondissement de Paris. La seule différence serait que le parc de New York serait suspendu.

En 1999, ils créèrent une association à but non lucratif, « Friends of the High Line » (les Amis de la High Line). La mobilisation fut telle qu’en 2004, le nouveau maire, Michael Bloomberg, accorda un financement pour l’aménagement du site.

Un concours d'idées fut alors lancé. Au final, le cabinet d'architecture paysagère James Corner Field Operations, le studio associé Diller Scofidio + Renfro ainsi que le paysagiste Piet Oudolf furent sélectionnés pour transformer la High Line.

L’aménagement de la ligne ferroviaire découpée en 3 sections commença en 2006. La structure fut réparée, repeinte et de nombreux accès furent aménagés le long du sentier pour permettre aux habitants d’y accéder. La première section fut inaugurée en 2009, la seconde en 2011 et la dernière en 2014.

La High Line est gérée par le « New York City Department of Parks and Recreation » en partenariat avec l’association « Friends of the High Line », qui en assure le maintien, l’entretien et la préservation.

L'histoire de la High Line étant riche et importante pour la ville de New-York, ce lieu mythique est disponible en visite guidée afin d'obtenir davantage d'informations lors de la découverte du parc suspendu. En plus de la High Line, vous découvrirez également d'autres lieux comme le marché de Chelsea, ou le quartier chic de Meatpacking District. En prenant une visite guidée, vous pourrez vous balader sur la High Line et ses alentours.

IMPACT DE LA HIGH LIGNE SUR LA VILLE

Le réaménagement de la ligne de chemin de fer eut un réel impact sur la ville. La High Line revitalisa les zones voisines et entraîna un réel développement immobilier et urbain. Certains quartiers comme celui de Chelsea connurent même une véritable « renaissance ». Depuis 2009, certains projets ont vu le jour, tandis que d’autres sont encore en cours de construction.

À noter que le prix des logements dans le secteur a augmenté, tout comme celui des locations. Un appartement au bord de la High Line peut se vendre des millions de dollars, et en louer un peut vous coûter deux fois plus cher qu’un appartement identique un quartier plus loin seulement.

La High Line a aussi un impact écologique sur New York. Elle est d’ailleurs surnommée : « le plus long toit vert du monde / la plus longue terrasse végétalisée du monde ». En plus d’être un joli espace vert pour les New-Yorkais, elle joue un rôle majeur dans la restauration de la nature en ville. En effet, elle accueille de nombreuses espèces végétales mais aussi des oiseaux et des insectes. Elle fournit également de l’ombre, rafraîchit l’air et apporte de l’oxygène.

Les plantes, sélectionnées pour leur potentiel ornemental et leur rusticité, sont coupées à la main par les jardiniers et des bénévoles, et réutilisées comme compost pour le sol. Aucun pesticide n’est utilisé : les fertilisants sont naturels et l’arrosage se fait d’eau de pluie.

Les produits de jardinage et d’entretien sont non toxiques pour permettre la survie des végétaux et des animaux qui ont établi domicile dans le parc. Même le bois utilisé pour l’aménagement des espaces fut spécialement choisi pour sa durabilité : c’est de l’Ipé, certifié FSC, "Pour une gestion responsable des forêts".

Plus encore, l’éclairage lui-même fut étudié pour qu’il n’ait aucun impact sur les personnes vivant aux alentours. Les lumières (des LED), fonctionnant grâce à des panneaux solaires, sont orientées vers le bas.

promenade suspendue high line

OÙ SE TROUVE LA HIGH LINE ?

La High Line s’étire sur 2,3 km le long de la rivière Hudson, allant de Gansevoort Street et Washington Street jusqu’à la 34e Rue.

La promenade traverse plusieurs quartiers de Manhattan Ouest (22 blocks) et relie Meatpacking District à Hell's Kitchen en passant par Chelsea et Hudson Yards.

QUELLES SONT LES HORAIRES D’OUVERTURE DE LA HIGH LINE ?

La High Line est ouverte tous les jours de l’année de :

  • 7H00 à 22H00 au printemps (1er avril - 31 mai) ;
  • de 7H à 23H en été (1er juin - 30 septembre) ;
  • de 7H à 22H en automne (1er octobre - 30 novembre) ;
  • de 7H à 19H en hiver (1er décembre - 1er mars, sauf quand il neige, pour des raisons de sécurité).

En semaine, quand il fait beau, l’endroit est très prisé par les New-Yorkais qui aiment venir y prendre le déjeuner (lunch).

Le weekend, vous croiserez surtout des locaux qui viennent profiter du parc.

COMMENT ACCÈDE-T-ON À LA HIGH LINE ?

Vous pouvez vous rendre à la High Line en prenant :

  • le métro : lignes A, C, E, 1, 2, 3, 7 ;
  • le bus : lignes M11, M14, M23, M34.

La High Line est accessible (GRATUITEMENT !) via divers points d’accès. Tout le long de la promenade, vous trouverez des escaliers, des passerelles, des rampes d’accès et des ascenseurs qui furent installés à intervalles réguliers.

Les personnes à mobilité réduite (en fauteuil roulant) et les poussettes peuvent également accéder au parc à partir de Gansevoort Street et de la 14e, 16e, 23e, 30e et 34e Rues.

QUE PEUT-ON FAIRE SUR LA HIGH LINE ?

vue depuis la highline new york


La meilleure façon de découvrir la High Line est de se promener dessus et d’en explorer tous les coins. Le long de la promenade, vous trouverez des jardins, des bancs et des tables de pique-nique. Vous pourrez aussi contempler des œuvres d'arts.

Le sens de votre balade n’a pas vraiment d’importance ; toutefois, le matin, je vous conseille de commencer par le Nord : vous aurez ainsi le soleil dans le dos. Cela vous permettra de prendre de jolis clichés. L’après-midi en revanche, partez plutôt du Sud !

Plusieurs activités sont possibles sur la High Line. Certaines sont gratuites, d'autres payantes.

Vous pourrez :

  • admirer la vue ;
  • courir ;
  • prendre un bain de soleil sur les transats en bois ;
  • faire une visite guidée ;
  • pique-niquer dans les endroits prévus à cet effet ;
  • prendre des cours : pilates, yoga, urbanisme, danse… ;
  • observer les oiseaux dans leurs nichoirs ;
  • profiter des expositions temporaires d’art…

DES VISITES GUIDÉES

Des visites guidées de la High Line sont organisées régulièrement. Elles vous permettront d’en savoir plus sur son histoire, ses plantations, et son entretien. Vous pourrez même visiter le « White Star Pier », le quai dédié aux navires de la « White Star Line ».

Si le Titanic n’avait pas coulé, il se serait amarré sur ce quai. Les rescapés du naufrage y ont d'ailleurs débarqué…

Vous verrez également l’ancienne usine « Nabisco », où étaient fabriqués les biscuits Oreo.

En plus de la High Line, les visites guidées comprendront souvent la découverte du Meatpacking District, un quartier chic de New York, ainsi que du fameux marché de Chelsea.

Du mois de mai au mois d’octobre, une visite guidée gratuite est possible les mardi à 18H30 et les samedi à 10H (le Tuesday Tour). Petit conseil : pour être sûr de pouvoir faire le tour avec le guide et apprendre un tas d’informations sur la High Line, venez de bonne heure ! Seules 40 personnes peuvent y participer 😉

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les plantes et les fleurs de la High Line, optez pour la visite guidée avec un botaniste.

Découvrir les plantes cultivées sur la High Line

Il fallait recréer une certaine atmosphère et faire de la promenade un espace unique, recréant la nature. Le but était de créer l’émerveillement des visiteurs.

Les concepteurs des jardins se sont donc beaucoup inspirés du paysage sauvage de la High Line durant les années précédant l’aménagement du parc. Ils choisirent également les 500 espèces de plantes, arbustes et herbes du parc pour leur robustesse et leur durabilité au cours des quatre saisons de l’année.

Notez que vous ne trouverez pas les mêmes types de plantes dans les espaces ombragés et dans les zones humides de la High Line.

Les jardins sont entretenus en permanence par une équipe de jardiniers. Tout au long de l’année, ils créent différentes ambiances et apportent différentes espèces végétales. Si vous voulez voir la High Line avec de belles couleurs, mieux vaut partir à New York en automne ou au printemps.

Petit plus : sachez que vous pourrez les aider en participant à des missions de volontariat ! 😊



Profiter de vues incroyables

vue depuis le theatre new york promenade suspendue

Les points de vue sur le paysage new-yorkais ne manquent pas depuis la High Line, et certains endroits sont plus magiques que d’autres.

Le long de votre promenade, vous pourrez voir la rivière Hudson, les rives du New Jersey ou les docks de NY.

Vous pourrez aussi voir l’Empire State Building depuis la 18e Rue, et découvrir le Meatpacking district depuis Gansevoort Street. Vous pourrez également découvrir The Vessel, un observatoire situé dans le quartier d’Hudson Yards au nord, le Whitney Museum of American Art au sud, ou encore voir le Standard Hotel (un hôtel design tout en verre situé dans le Meatpacking District).

La High Line dispose aussi de petits amphithéâtres depuis lesquels vous trouverez des points de vue encore plus précis. Par exemple, il y a un joli belvédère au niveau de la 17e Rue, et qui surplombe la 10e Avenue. Vous pourrez vous y asseoir et profiter des grandes baies vitrées pour avoir une jolie vue sur les passants.

Les autres endroits à ne pas manquer sont :

  • la vue sur la « Fondation Tiffany & Co. » à Gansevoort Street (à l'est du Whitney Museum) : depuis ce balcon, vous verrez l’endroit où l'extrémité sud de la High Line fut découpée dans les années 80.
  • la vue sur les vignes, sur le bâtiment en briques rouges de la dernière usine de conditionnement de viande de Meatpacking District, ainsi que sur « The Standard High Line », entre Gansevoort Street et la 13e Rue.
  • la vue sur l’ancienne usine Nabisco (la National Biscuit Company, qui accueille aujourd’hui le marché de Chelsea.), entre les 15e et 16e Rues : c’est là que furent inventés les Oréos.
  • la vue sur la cime des arbres situés sur un chemin plus élevé que les autres, entre les 25e et 27e Rues.
  • la vue à 360° sur l’Hudson et la ville depuis la passerelle provisoire entre les 30e et 34e Rues.

Vous pourrez aussi admirer les grandes et monumentales œuvres d’art au niveau de « Spur », entre la 30e Rue et la 10e Avenue ; ainsi que les poutres en acier d’origine de la High Line, au niveau de la 30e Rue.

Enfin, n’oubliez pas d’aller, à la tombée de la nuit, assister à un visionnage de plein air d’art et d’histoire, le « High Line Channel 14 », près du passage de la 14e Rue (entre les 14e et 15e Rues).

Notez que la nuit, vous obtiendrez une vue complètement différente depuis la High Line.

Profitez-en pour voir le soleil se coucher sur l’Hudson ! 😄


Profiter des divers programmes 

La High Line est une vraie plateforme pour l’art. La promenade est une sorte de théâtre de plein air où de nombreux artistes new-yorkais présentent leurs œuvres et performances tout au long de l’année (expositions d’art contemporain, design, danse…).

De nombreux programmes et événements culturels et sociaux sont programmés tout au long de l’année sur la High Line. Ils sont gratuits et ouverts à tous (enfants, adolescents, famille).

Pour les connaître, vous pouvez aller sur https://www.thehighline.org/visit/ ou suivre les divers programmes de la High Line :

- Family Programs (pour la famille),

- Garden Programs (jardin),

- History Programs (Histoire),

- Art Programs (Art).

Y a-t-il des interdictions ? 

Oui, en effet. Sur la High Line, il est interdit de :

  • marcher sur la pelouse ;
  • cueillir des fleurs ou les plantes ;
  • promener son chien (leur urine est nocive pour les végétaux de la High Line) ;
  • faire du vélo, du roller, ou du skateboard ;
  • boire de l’alcool (sauf dans les zones autorisées) ;
  • fumer ;
  • jeter des détritus ;
  • jouer ou écouter de la musique trop fort ;
  • vendre de la nourriture ;
  • filmer ou prendre des photos si vous devez rendre une zone exclusive (sauf autorisation) ;
  • faire des rassemblements de plus de 20 personnes (sauf autorisation).

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES À CONNAÎTRE

Vous trouverez des toilettes publiques au niveau de la 16e Rue, ainsi qu’au niveau de Gansevoort Street.

Vous trouverez des fontaines à eau aux mêmes endroits, mais également au niveau des 18e, 23e et 30e Rues.

Vous pourrez rafraîchir vos pieds dans les pédiluves situés entre les 14e et 15e Rues, et vous asseoir et pique-niquer sur les marches et la pelouse au niveau de la 23e Rue.

Envie d’en savoir plus sur la High Line ? Téléchargez l’application de la High Line, disponible sur iOS et Android. Elle vous donnera tout un tas d’informations utiles sur le parc (histoire, art, jardins…).

Aujourd’hui, de nombreuses villes américaines (Philadelphie, Atlanta, Chicago) et à travers le monde envisagent elles aussi de rénover leurs vieux chemins de fer, afin de créer des promenades surélevées ou des parcs linéaires inspirés de la High Line.

Comment trouvez-vous cet article ?
 6 avis (4.7/5)
auteurs blog new york
Amélie
Un premier voyage à New York, un premier coup de coeur ! 30 ans, citadine et dénicheuse de bons plans, je partage mes découvertes à New York sur ce blog pour vous faire visiter cette ville magnifique avec moi. À chaque escapade, il y a de nouvelles activités à découvrir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Mes conseils et bons plans

Inscrivez-vous et recevez chaque mois mes conseils et bons plans pour inspirer vos prochains voyages à New York.