Roosevelt Island

Découvrez Roosevelt Island et son téléphérique

Catégorie :

Roosevelt Island est une petite île étroite de New York, située sur l’East River, entre Manhattan et le Queens.

Auparavant connue sous les noms de Minnahanock, Manning’s Island, Blackwell Island ou encore Welfare Island, elle fut finalement renommée en 1973, en hommage à l’ancien président des États-Unis, Franklin Delano Roosevelt.

Pendant votre séjour à New York, prendre le temps de visiter cette île rattachée à Manhattan sera un excellent moyen de découvrir un autre des visages de New York.

L’histoire de Roosevelt Island

visiter roosevelt island

À l’origine, Roosevelt Island se trouvait sur le territoire des Indiens Canarsie, avant qu’elle ne soit rachetée en 1637 par Wouter van Twiller, le gouverneur hollandais de l'époque. En 1666, après la défaite néerlandaise, l’île revint au capitaine anglais John Manning, puis à son gendre Robert Blackwell. Ils rebaptisèrent tous deux l’île à leur nom.

En 1828, la ville de New York racheta l’île qui fut ensuite utilisée en tant que pénitencier, hôpital et asile.

Au cours des années 1970, l’île fut renommée une fois de plus, en l’honneur de Franklin Delano Roosevelt cette fois-ci : il s’agit du 32e président des États-Unis, qui était à la tête du gouvernement lors de la Seconde Guerre mondiale.

À cette même époque, la ville signa un bail de 99 ans et lança un grand projet d’aménagement. L’île devint peu à peu plus résidentielle, et cette transformation s’accéléra largement à partir du début des années 2000. Aujourd’hui, plus de 15 000 New-Yorkais vivent à Roosevelt Island.

COMMENT ALLER SUR ROOSEVELT ISLAND ?

Pour vous rendre sur l’île, vous aurez accès à plusieurs moyens de transport en fonction de votre lieu de départ. En ce qui concerne le trajet aller tout du moins, je vous conseille vraiment d’emprunter le téléphérique de Roosevelt Island, qui représente à lui seul une bonne raison de visiter cette île !

Le téléphérique Roosevelt Island Tram

telepherique roosevelt island

L’une des attractions phares de Roosevelt Island est en réalité le moyen de transport qui permet de s’y rendre. Au départ de Manhattan, vous pourrez prendre le téléphérique : le Roosevelt Island Tram.

Ce moyen de transport fut mis en place en 1976. Il ne devait originellement rester en service que jusqu’à l’arrivée de la ligne de métro reliant l’île à Manhattan. Plus de 4 décennies plus tard, le téléphérique est toujours en service, et il est devenu si populaire qu’il s’utilise même avec une MetroCard, comme n’importe quel autre véhicule de transport en commun de New York.

Le Roosevelt Island Tram est constitué de 2 cabines pouvant transporter chacune un peu plus de 100 personnes. Le trajet pour rejoindre l’île fait environ 1 kilomètre et dure tout juste 3 minutes.. Au cours de cette petite traversée, vous pourrez profiter d’une vue unique sur New York, à plus de 70 mètres du sol.

Pour prendre le Roosevelt Island Tram, vous devrez vous rendre au croisement de la 2e Avenue et de la 60e Rue si vous vous trouvez à Manhattan, ou au pied du Queensboro Bridge si vous êtes sur Roosevelt Island. Le téléphérique fonctionne de 6 H à 2 H du dimanche au jeudi, et de de 6 H à 3 H 30 le vendredi et le samedi. Je vous déconseille tout de même de l’utiliser en semaine pendant les heures de pointe, soit de 7 H à 9 H et de 17 H à 19 H. Plus d'informations sur les heures de pointe en suivant ce lien. Le billet coûte 2,50 $, mais vous pourrez également utiliser votre MetroCard illimitée si vous en avez une.

Le Métro

Si vous voulez avant tout voyager le plus rapidement possible, alors vous pourrez utiliser le métro de New York.

En empruntant le métro sur la ligne F, vous pourrez descendre à la station Roosevelt Island. Le métro de New York fonctionne tous les jours de la semaine, 24 heures sur 24. Les rames de métro passent très régulièrement : au moins une fois toutes les 5 minutes pendant la journée, et une fois toutes les 20 minutes entre minuit et 6 H 30.

Le Ferry

NYC Ferry organise les trajets en bateau jusqu’à Roosevelt Island sur la Astoria Line. Cette ligne part de Manhattan, à Wall Street, et va jusqu’à Roosevelt Island en passant par Astoria, avant de rejoindre ensuite Long Island City.

Le trajet entre Manhattan et Roosevelt Island dure approximativement une vingtaine de minutes, et il y a un départ de bateau environ 2 fois par heure. Le ferry circule de 6 H 20 à 21 H en semaine, et de 7 H 20 à 21 H 30 le weekend.

Le billet pour le ferry coûte 2,75 $, et il n’est pas possible de monter à bord en utilisant la MetroCard. Le ferry sera par exemple un excellent moyen pour revenir vers Manhattan après avoir visité Roosevelt Island, si vous n’êtes pas trop pressé. Pendant le trajet, vous pourrez admirer une très jolie vue sur la Skyline depuis l’East River.

Que voir à Roosevelt Island ?

Roosevelt Island n’est certainement pas le quartier de New York le plus touristique ! En fait, il y a encore quelques dizaines d’années, l’île servait surtout à isoler certains établissements du reste de la ville, comme notamment une prison et un asile. Aujourd’hui, Roosevelt Island est devenu un quartier bien plus agréable et très résidentiel, dans lequel vous pourrez découvrir quelques sites particulièrement intéressants.

LE FRANKLIN D. ROOSEVELT FOUR FREEDOMS PARK

franklin d roosevelt four freedoms park

À l’extrémité sud de l’île, un grand espace vert rend hommage au président qui a donné son nom à cette île.

Ce grand parc arboré qui fut conçu par l’architecte Louis Kahn en 1974, mais qui ne fut achevé que bien plus tard en 2012, est aujourd’hui l’un des endroits emblématiques de Roosevelt Island. Pour les amateurs de photographie, le Four Freedom Park compte même parmi les meilleurs endroits de la ville. Il offre en effet des points de vue uniques sur la Skyline de Manhattan et sur certains des bâtiments les plus célèbres de New York, tels que le siège de l’ONU, le Chrysler Building, mais aussi le Queensboro Bridge.

Dans ce parc de forme triangulaire, vous pourrez également découvrir un grand buste à l’image de l’ancien président des États-Unis, réalisé par le sculpteur Jo Davidson. À l’arrière de ce buste est gravé le discours que Roosevelt prononça en 1941 devant le congrès, et dont le titre a donné son nom au parc.

L’entrée du parc est gratuite, et ses portes sont ouvertes de de 9 H à 19 H d’avril à septembre, et de 9 H à 17 H d’octobre à mars. Le Four Freedoms Park est ouvert tous les jours, sauf le mardi.

LE SMALLPOX HOSPITAL ET LE STRECKER MEMORIAL LABORATORY

Le Smallpox Hospital est un ancien hôpital, aujourd’hui à l’abandon, qui ouvrit ses portes en 1856 avant de les fermer un siècle plus tard. Depuis 1973, il est classé bâtiment historique, tout comme le laboratoire qui se trouve juste à côté de lui.

Le bâtiment de l’hôpital, de style néo-gothique, est aujourd’hui en ruine et pourrait sembler tout droit sorti d’un film d’horreur. Un projet de réhabilitation fut lancé afin que les vestiges de ce bâtiment puissent être visités par les touristes.

Juste à côté de l’hôpital, vous pourrez découvrir le Strecker Memorial Laboratory, un bâtiment de style néo-roman construit en 1892, qui fut le tout premier laboratoire des États-Unis ayant servi à effectuer des recherches bactériologiques. Aujourd’hui, les lieux sont occupés par la MTA (Metropolitan Transportation Authority), l’entreprise chargée des transports publics à New York.

Le phare de Blackwell Island

phare blackwell island

Ce phare de pierre néo-gothique, situé tout au nord de Roosevelt Island, fut classé lieu d’intérêt historique en 1976. Blackwell Island était l’ancien nom de l’île, avant qu’elle ne soit rebaptisée en hommage à l’illustre président des États-Unis. Le phare fut construit en 1872, avec des pierres transportées par les prisonniers du pénitencier de l’île.

Dans ce lieu très calme, vous pourrez admirer une très jolie vue panoramique sur l’Upper East Side et sur le Queens.

L’Octagon Tower

Ce bâtiment octogonal abritait autrefois le New York City Municipal Lunatic Asylum, un asile psychiatrique. Pendant la première moitié du XXe siècle, l’asile avait très mauvaise réputation et était connu dans tout New York pour les mauvais traitements que les malades y subissaient.

Après sa fermeture en 1955, le bâtiment fut laissé à l’abandon, avant d’être restauré en 2006. Aujourd’hui, il abrite des résidences de luxe très prisées. Il est possible de visiter son hall d’entrée, pour découvrir sa très belle rotonde et son immense escalier en colimaçon.

La chapelle du bon Berger

Durant le XIXe siècle, les premiers missionnaires envoyés par l’Église Anglicane arrivèrent sur Roosevelt Island.

À l’époque, les habitants de l’île étaient surtout des personnes souffrant de maladies mentales ou physiques, ainsi que des personnes faisant partie des classes sociales les plus basses.

L’aumônier fit donc appel à l’architecte Frederick Clarke Withers et lui demanda de construire la plus belle église de la ville, dans le quartier le plus défavorisé.

La Chapel of the Good Shepherd fut terminée en 1889, et resta ouverte jusqu’en 1952. Au cours des années 1970, lorsque l’île commença doucement à devenir résidentielle, cette chapelle devint un centre communautaire, et elle reste encore aujourd’hui l’un des plus beaux édifices du quartier.
Comment trouvez-vous cet article ?
 6 avis (4.5/5)
auteurs blog new york
Amélie
Un premier voyage à New York, un premier coup de coeur ! 30 ans, citadine et dénicheuse de bons plans, je partage mes découvertes à New York sur ce blog pour vous faire visiter cette ville magnifique avec moi. À chaque escapade, il y a de nouvelles activités à découvrir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Mes conseils et bons plans

Inscrivez-vous et recevez chaque mois mes conseils et bons plans pour inspirer vos prochains voyages à New York.

Success message!
Warning message!
Error message!